chapitre 3 : le phénotype immunitaire


Une fois formés, certains effecteurs de l'immunité adaptative sont conservés grâce à des cellules mémoires à longue durée de vie. Cette mémoire immunitaire permet une réponse secondaire à l'antigène plus rapide et quantitativement plus importante qui assure une protection de l'organisme vis-à-vis de cet antigène.

 

La vaccination déclenche une telle mémorisation. L'injection de produits immunogènes mais non pathogènes (particules virales, virus atténués etc.) provoque la formation d'un pool de cellules mémoires dirigées contre l'agent d'une maladie. L'adjuvant du vaccin déclenche la réaction innée indispensable à l'installation de la réaction adaptative.

 

Le phénotype immunitaire d'un individu se forme au grès des expositions aux antigènes et permet son adaptation à l'environnement. La vaccination permet d'agir sur ce phénomène. La production aléatoire de lymphocytes naïfs est continue tout au long de la vie mais, au fil du temps, le pool des lymphocytes mémoires augmente.


Lien QR Code vers le quizz de révisions : http://qys2.com/3zqpxh15


Télécharger
Plan de travail et livret de révisions - Terminale S - Thème 3A chapitre 3
PdT-TS-The3A-Chap3.pdf
Document Adobe Acrobat 280.5 KB
Télécharger
Cours de Terminale S - Thème 3A chapitre 3
Cours_TS_Th3A_Chap3_Phenotype_immunitair
Document Adobe Acrobat 1.1 MB